Une crise de l’ignorance

Histoire de chez nous Le dimanche 21 mai 2017, un village qui bénéficie du voisinage d'Assandrè et de la générosité environnementale en termes de commodités, s'est illustré dans des actes aux antipodes de la bienséance. Originellement ce village dont il ne faut pas faire la publicité en le nommant, était à quelques encoignures de la route menant à Assandrè. Ces habitants ont choisi de jouir des bienfaits de la route en délocalisant leur village aux abords de la route. Ils ont ainsi l'eau courante et l'électricité. Ils sont arrosés par les faisceaux de Moov, Orange et MTN. Quelle grâce ! Le dimanche, quelqu'un qui a l'illusion d'avoir fréquenté l'école occidentale … Continue reading Une crise de l’ignorance

Actualité africaine

L'Africain et l'actualité J'observe avec une obsédante amertume que pour nous, l'actualité c'est ce qu'on nous impose de savoir. Ainsi dormons-nous avec la radio RFI à notre chevet, nous nous réveillons avec une télécommande en main pour parcourir les chaînes de télévision, en quête d'actualité. Cela n'a jamais été préoccupation pour nous que les nôtres traversent des difficultés existentielles. Ça n'est pas de l'actualité. Et nous nous invitons à nous prononcer sur des spéculations de fiction dont nous ne maîtrisons pas les imbrications. Le mobile est simple. La communication à partir de l'extérieur consiste à nous éloigner des réalités environnementales et immédiates en vue de nous faire vivre l'illusion et … Continue reading Actualité africaine

Enfin, l’Adjanou !

Pourquoi avoir longtemps tenté de taire la blessure à notre front ? Zemoro Yao Nguessan, le Baoulé de Walèbo dit :"Befiaman behoumansoufè". Notre blessure au front est l'attaque historique des nôtres dont les danseuses d'Adjanou en furent des victimes expiatoires. Nous la portons et demandons aux uns et aux autres simplement compassion. Je suis infiniment heureux que notre compassion attendue soit enfin venue de Mariatou, la femme ministre. Sakassou a connu plusieurs femmes du pouvoir qui n'ont jamais évoqué, même en privé, les danseuses d'Adjanou. Mariatou le fait maintenant. Cette Dame mérite notre intérêt. Rendons lui hommages et prions afin qu'elle aille loin, très loin dans l'échelle universitaire et dans … Continue reading Enfin, l’Adjanou !

Un Akan parle

Vive l'objectivité Akan Universitaire, scientifique, cela se sait, Rattrapage d'intellectuel, cela se fait, Beaucoup des nôtres, attendaient cela, Accueillant tes mots, ils espèrent au-delà, Intelligence éveillée, nous te saluons en chœur, Nul ne s'aviserait de t'arracher à nos cœurs. Akoto le fit courageusement la veille d'une ère pareille, Malgré la file trop longue de suiveurs en veille. Oubliant la succession actuelle des faits en cours, Autrui, en devin, dit leur prochain parcours Djeh Pyco

Comment redresser la société ivoirienne ?

Si l'on me consultait Si j'avais la faveur, l'honneur et l'opportunité de conseiller nos hommes et femmes politiques actuels et à venir, je leur demanderais de mettre l'école et la formation au centre de toute l'activité politique. Pourquoi seulement l'école et la formation ? Me demanderiez-vous. L'école et la formation auront été jusqu'en 1990 les conditions de la percée et du rayonnement de la Côte d'Ivoire. Aujourd'hui, l'inculture, l'incompétence et l'absence d'humilité qui sont consubstantielles à l'arrivisme et à la veule prétention, sont manifestes à telle enseigne que les esprits éclairés sont frustrés, ignorés et confinés ailleurs que là où ils auraient dû être. La Côte d'Ivoire qui naguère disposait … Continue reading Comment redresser la société ivoirienne ?

Quelle presse !

Presse ivoirienne propagandiste Je suis à ma deuxième analyse de l'environnent de la communication dans mon pays. Après avoir consulté la Une de nos quotidiens, ce mercredi 17 mai 2017, j'ai été poussé à y jeter un regard sévère. Attardons-nous sur le quotidien FM de ce mercredi. A la lecture de ce qui fait la Une de ce journal, je me demande si nous n'avons pas à faire (et non affaires à) avec un outil de propagande. Les intellectuels de ce quotidien, honteusement, se sabordent aux vues d'un responsable d'organisme international pour se convaincre de l'instabilité ou non dans le pays où ils vivent. Exactement comme un Don Juan usant … Continue reading Quelle presse !

La politique à l’africaine

Notre politique est à repenser Chers Ivoiriens, ne vous réjouissez de rien. Ne soyez pas non plus déçus de quoi que ce soit. Soyez plutôt prompts à la production d'analyses constructives en prenant en compte les lourdeurs que nous nous sommes imposées et qui nous valent de faire du surplace. J'ai publié, à Wagnophè, une séries d'analyses relativement à l'Être et l'Avoir. La portée instructive de ces réflexions a-t-elle été perçue par les lecteurs ? Soit ! Une société qui ne se donne pas les moyens de doser raisonnablement l'Avoir et qui le prône outrancièrement au détriment de l'Être, récolte des surprises désagréables. Exemple, tout le monde voudrait pouvoir posséder … Continue reading La politique à l’africaine

Aidons à l’union !

La responsabilité publique   Il y a dans nos villages, des fils ou filles qui n'ont pas encore compris leur rôle de guide, d'éclaireur. Je leur demande de rentrer en eux pour ne percevoir que la positivité dans les grâces que Dieu leur a faites. Le doyen Amani Golly me disait qu'il a eu beaucoup de difficultés à parvenir à la réunification des villages de la tribu Assandrè, en 1970. L'acuité de la relocalisation des villages était sans commune mesure. La retenue d'eau issue de la construction du barrage de Kossou pointait d'immerger les villages en question. En ce temps-là, des cadres de Sakassou, étaient allés dire à Houphouët-Boigny que … Continue reading Aidons à l’union !

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Ignorer