Les vers-de-terre

Conte à Wagnophè NANAN Akuien : N’est-ce pas un mensonge de ma part ? Wingnoh : C’est cela ! NANAN Akuien : Jadis, aux temps où Anangamman n’avait pas encore retiré la parole aux animaux, les vers-de-terre constituaient un peuple respectable. Ils avaient la prestance exigible par leur morale sociale. Un ver-de-terre constituait un exemple d’intégrité, un dépositaire de vertus cardinales : courage ou force d’âme, la prudence, la tempérance et enfin la justice. Je vais vous expliquer en quoi consistait pour ce peuple chacune de ces vertus. Je vous informe qu’à cette époque les vers-de-terre n’étaient pas de la forme que nous connaissons. C’était des êtres bien bâtis. • … Continue reading Les vers-de-terre

Une religion : Tètèkpan

Une religion africaine dévoyée En pays Baoulé, il y avait une religion que l’on appelait Tètèkpan. Cette religion avait des commandements qui s’apparentaient aux dix commandements de Dieu. Comme les calendes dans le calendrier romain (années de Romulus et de Numa Pompilius), le premier jour du mois lunaire était réservé à l’adoration du Tètèkpan. Tout le monde croyait en cette religion à laquelle on prêtait le pouvoir de démasquer ceux qui possédaient des pouvoirs maléfiques. Le Tètèkpan combattait puis vainquait tout pouvoir douteux et malveillant. La salutation au porteur du Tètèkpan consistait à lui rappeler qu’il avait été adopté pour combattre les sorciers et les empoisonneurs (baéfouè-angwla et douwlèfouè-angwla). Pour … Continue reading Une religion : Tètèkpan

Une candidature fausse

Candidatures aux prochaines législatives (à Docteur Rémi N'dahoulé-Yao) Je ne sais pas ce qui peut décider un individu à se porter candidat à un poste électif. Je le dis parce que chacun des prétendants au poste y va avec ses pulsions que nul autre ne connait. Car même dans les cas inexistants où elles seraient rédigées, les intentions affichées peuvent être opposées aux intentions réelles. Cependant notre sens humain couvre tous les prétendants au poste de belles et bénéfiques intentions pour nous. Et c'est sous cet angle que nous allons faire notre analyse. Relativement au poste de député, les prétendants le veulent pour : 1- Informer leurs populations sur les … Continue reading Une candidature fausse

Prophétie

L'antithèse d'un adage latin : "Nemo propheta acceptus est in patria sua." Traduction en français : "Nul n'est prophète chez soi." Contrairement à la sémantique de cet adage bien connu, moi je suis prophète à Wagnophè, chez moi. Qu'est-ce qui a fait de moi un prophète ? Chers lecteurs miens, j'ai publié une réflexion sur l'institution CAFOP le 06 juin 2015 que j'ai remis au goût du jour le 23 juin 2016, un an plus tard. Pour la version revue et actualisée, il y a eu 5 like, 1 love et trois commentaires. Merci à ceux qui expriment leur point de vue sur les sujets qu'ils lisent par un commentaire. … Continue reading Prophétie

Emergence et formation des formateurs

Pour une vraie émergence en Côte d’Ivoire ! Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs, nous allons allègrement vers 2020 où nous devons avoir émergé. Je présume que les dispositions sont prises pour que nous atteignions ce terme avec efficience plutôt qu’avec efficacité. Ainsi, faudra-t-il déjà penser les prémices en posant des prémisses d'une éducation ou instruction pour l'émergence mais aussi une éducation ou une instruction à l'émergence. Il y a une école professionnelle en Côte d’Ivoire que l’on nomme CAFOP (Centre d’Animation et de Formation Pédagogique). L’école souffre de son statut hybride depuis sa création. On y forme officiellement les instituteurs et institutrices à la pédagogie et à la didactique des disciplines. … Continue reading Emergence et formation des formateurs

Autobiographie

Me voici ! Ecce homo ! Voici l’homme ! Pourquoi pensez-vous que je ne nous entends pas ? Pourquoi croyez-vous que vous n’êtes pas vus ? Erreurs ou manque d’analyses ? Ou bien sous-estimez-vous mes capacités ? Ou encore me les déniez-vous ? J’ai eu trois préceptes dans ma vie qui me collent à la peau. Je rends hommage à ma mère, femme de grande taille, de teint noir, d’une merveilleuse denture. Cette dame discrète mais qui affectionnait d’ironiser les situations m’avait dit : « Si tu sors et que tu entends quelqu’un parler de moi, ne me le rapporte jamais. Je n’en ai pas besoin et un acte pareil … Continue reading Autobiographie

Sans intégrité

Changeons son nom et il sera mieux sécurisé (Conversation dans un cabaret tradi-moderne à Manfla) Zra Bi Sehity : Vous avez simplement nationalisé leur propriété et ils continuent de le réclamer. Pour mieux brouiller les pistes, personnifions la propriété et trouvons-lui des parents dans le centre-ouest de notre espace à nous puis changeons son appellation. La ville au passé glorieux de Maminigui pourrait nous être d’un secours loisible. Ils n’y verront plus rien lorsque nous lui aurons trouvé un ancrage social et historique. Je propose que nous l’appelions Djèla Bi Klanin. Ilboudo Zongo : Propositions indécentes ! Pourquoi vous ne vous impliqueriez pas en vue d’apaiser et résoudre la situation … Continue reading Sans intégrité

les faits d’éducation

La pédagogie par le bâton ou la brutalité. Que signifie le fait d'interdire les punitions dégradantes à l'école dans un environnement où la violence est le premier recours ? Chers lecteurs, l’être humain procède par imitation en tout. Nous disons bien en nommant cela la culture. Ainsi, chez nous, par imitation, l’éducation se mène-t-elle avec la brutalité qui se décline en diverses restrictions ou frustrations imposées aux enfants. Sous cet angle, le cadeau à l’enfant lui est présenté comme une récompense : "Si tu es le premier de ta classe, je t’achèterai un vélo." Nous le disons en niant la capacité des autres enfants de la classe ou les possibilités … Continue reading les faits d’éducation

En attente du messie

Yobouet Pyco Djeh Yesterday at 8:06am Les aléas du "Gnongonfè" Le terme "Gnongonfè" est issu d’une langue africaine dont le véritable nom se meurt au détriment d’une appellation métonymique qui privilégie une activité du peuple en question. Cette appellation générique est si connue, si prisée, si répandue et si tricheuse que l’on répugne à prononcer le terme spécifique, de nos jours. Qu’il me soit exceptionnellement permis de le mettre au goût du jour en filigrane, pour l’intérêt de notre analyse. L’onomatopée "Gnongonfè" signifierait mutualité en français. Le terme a été soigneusement étudié et utilisé en politique pour se jouer d’un autre peuple afin de le flouer et le berner en … Continue reading En attente du messie

La cherté de la vie

Une critique de la cherté de la vie Samedi 18 juin 2014, grand marche de Koumassi. 4 bananes a 1000 f donc 8 a 2000 f!!! L'autosuffisance alimentaire ,une gageüre de l'émergence ,j'attends vos continuation dans le village de Wagnophè Francis Konan Merci cher intellectuel, cher cadre d'avoir bravé la peur de poser le crucial problème de la cherté de la vie en nous l'exemplifiant. Tu n'auras pas attendu qu'une diplomatie souterraine, une diplomatie de ver-de-terre, vienne à résoudre la situation. Ainsi soit-il ! Koumassi est une commune variablement et exponentiellement sinistrée. Mais cette commune est bien à l'image du pays tout entier. Ça n'est pas la préoccupation des gestionnaires … Continue reading La cherté de la vie

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Ignorer